mardi 19 octobre 2010

On ne bloque pas un lycée jésuite


Un hélicoptère toute la journée au dessus de la Presqu'île, la place Bellecour sous un nuage de lacrymo, des rues bloquées par des gardes mobiles en tenue, des types de la BAC avec casque et brassard mais en civil pour courir vite, des vitrines cassées, le magasin Converse vide, le magasin Micromania vide, des morceaux de la statue de Louis XIV arachés pour être lancés : c'était Lyon aujourd'hui. Mais notre lycée n'a pas été bloqué ni importuné. Les services secrets du Vatican nous ont envoyé quelques agents, armés de chapelets plombés et crucifix télescopiques, ils se sont chargés d'éloigner les agitateurs. Ad Majorem Dei Gloriam. Saint Ignace triomphe encore.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

........au milieu des manifestants ..pacifiques ceux là...jeunes moins jeunes et même et oui des gens âgés..à l'air fatigué manifestait tranquillement pour une une certaine idée de la justice..ça m'a touché de voir des gens déjà à la retraite de puis belle lurette se déplacer...se sentir concerné pour les autres.....alors au milieu il y a eu aussi un petit incident des jeunes filmés avaient entamé une conversation animée sur le sujet eux étaient contre cette manif et le retrait de la réforme en face 2 infirmières argumentaient ..cela aurait pu dégénérer mais lorsque qu' un des jeunes en questions a montré sous son blouson un tee shirt ou on lisait " groupe nazi ....etc...tout le monde a ri et à continué son chemin...mais en même temps tout ça m'a plongé dans une perplexité sans nom.....mais je tire mon chapeau aux papis et mamies que j'ai croisés ....

tbruiz a dit…

euh
risquer l'excommunication, ça touche encore pas mal de gens dirait-on
mais comment ont-il fait pour arracher des morceaux de Louis le Grand ?

jalexis a dit…

En fait, la base de la statue de notre Grand Roi est plaquée pierre....quelques dalles collées ont été arrachées et cassée et lancées...du toc, vous dis-je...