mardi 5 octobre 2010

Milosevic et Le Pen citoyens d'honneur de Neuilly-sur-Seine

On glose sur les annotations du Maréchal, qui voulut lui-même envoyer tous les Juifs au trou, et pas que les Juifs étranger, alors que personne ne lui imposait rien, mais la semaine dernière a été adopté un amendement qui n'a rien à envier à cette ignominie que fut le tripatouillages des principes de la Républiques par l'Etat français : l'amendement consiste à déchoir de la nationalité française les coupables de crimes graves, Français depuis moins de dix ans. Bien sûr, c'est grave un crime grave, mais jusqu'à présent, c'était interdit, et puni...mais maintenant, un Français depuis moins de dix ans sera en plus d'être puni, déchu. Les autres, que punis. Que signifie cet amendement ignoble ? tout simplement que la notion de Français de souche, qui est une idiotie absolue, vient de recevoir son fondement juridique. Pas la peine que le FN soit au pouvoir : ses idées y sont déjà.
Cet amendement porte atteinte au fondement même de la République, dont le fondement dit que soit on est citoyen, soit on ne l'est pas. Si l'on est, c'est sans distinction d'aucune sorte. Quand à la déchéance de nationalité, elle ne se prononce que de façon ritualisée, dans des cas exceptionnels, de trahison au profit de l'ennemi héréditaire. Milosevic a commencé comme ça, en jouant sur les sous-nationalités de l'ensemble yougoslaves, les montant les uns contre les autres...

1 commentaire:

tbruiz a dit…

Je suis comme toi profondément révolté par ce retour à d'obscures pratiques électoralistes qui frappent de plein fouet ce qui fait d'une nation, une nation : le droit républicain.
le silence glaçant qui accompagne cet amendement rend coupables tous les parlementaires, sénateurs, et autres qui laissent se passer une pareille ignominie, qui au-delà de sa dangerosité que tu soulignes justement témoigne d'une incapacité d'un homme ordinaire, se présentant comme tel, d'être un homme d'état.
Tels sont les enfants de ces années-là:
privés de la tutelle de leurs glorieux aînés forgés pour le pire ou le meilleur, à la guerre, au fascisme, au racisme, à l'antisémitisme, ces héritiers-là ne sont que de purs produits de leurs fantasmes, ce qui n'augure rien de bon.
L'action est terrible.
Le silence est épouvantable.