vendredi 11 février 2011

Les zigzags de Sarkozy sont-ils de vrais mensonges


Je n'ai pas tout regardé, juste un peu, quand il parlait des magistrats. Le mouvement des magistrats m'impressionne, parce qu'il n'y a pas de corps plus calme, plus proche du pouvoir (les gendarmes, peut-être ?), et ils sont presque tous en grève. Sarkozy, hier, se répète : s'il y a eu faute, il y aura sanction. Finalement, on ne peut pas lui donner tort : s'il y a eu faute, qu'il y aie donc sanction. Sauf que le problème n'est pas là : il tente d'individualiser le problème, feint de croire qu'il y aurait faute humaine individuelle, alors que tout le système prend l'eau. Et quand un système marche mal, les erreurs arrivent sans qu'on les provoque.
Ensuite, il dit, l'air sûr de lui, que les moyens, il préfère les donner aux chômeurs, plutôt qu'à des gens qui un un poste, un statut, la sécurité de l'emploi. Voilà qui a l'air bien. Sauf que jamais les magistrats n'ont jamais rien demandé pour eux : juste du personnel pour traiter les dossiers correctement, au profit du justiciable.
Ensuite, il dit, l'air sûr de lui, que si le commerce extérieur français plonge, et pas celui de l'Allemagne, c'est que pendant que les Allemands bossaient, amélioraient leur compétitivité, les Français instituaient les 35 heures. On ne peut pas ganer en bossant moins. Voilà qui a l'air bien. Sauf que les entreprises qui ferment, c'est pas parce que les types bossent pas, et puis la productivité de l'économie française est une des plus importante qui soit...je suis pas bien capable de l'expliquer, mais le monsieur là, il en parle. Et il dit que c'est dur à calculer. En tout cas, tout faire porter aux 35 heures, ça vole pas plus haut qu'une discussion de comptoir. Par contre, la recherche, et les choix industriels, semblent plus explicatifs...or, l'une on la bride, les autres on ne les fait pas.
Approximations, concepts flous, détournements, presques mensonges, rideaux de fumée...même si j'étais de droite, je n'aurait pas confiance en ce type là : c'est un camelot de foire, il entourloupe plus qu'il ne gouverne.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

http://www.rue89.com/2011/02/11/paroles-de-francais-la-rhetorique-de-sarkozy-dissequee-190068

tbruiz a dit…

c'est un très bon dessin, drolatique, mais malheureusement vrai