mardi 14 janvier 2014

Compassion universelle

On trouve dans les magasins chinois des pamplemousses énormes, qui ont beaucoup de peau, et après épluchage un peu moins de chair que prévu. Mais je m'inquiète surtout pour les arbres. Je me demande comment un arbre peut porter des fruits si gros, avec cette petite chose si fragile qu'est un pédoncule, et ces choses si souples que sont les branches. Les citrouilles, au moins, sont posées au sol. Je m'inquiète avec beaucoup de compassion du sort des pamplemoussier chinois, comme je m'inquiète un peu du sort des ouvriers là-bas qui travaillent pour nous, ou à notre place, dans des conditions dont on se demande comment ils peuvent tenir. Comment le pamplemoussier chinois supporte-t-il ses fruits ?

1 commentaire:

valerie berger a dit…

j aime la simplicite de ce dessin, meilleurs voeux